Le e-yuan, une monnaie « made in China » déjà utilisée comme moyen de paiement

Depuis le mois de mars, la Chine expérimente le paiement par téléphone portable. Une révolution monétaire qui permet à l’Etat de suivre chaque yuan dépensé.

A Shanghai, un quartier est en train de tester une version numérique de la monnaie officielle chinoise : le e-yuan. La Chine est la première grande économie dans le monde à effectuer cet essai depuis le début du mois de mars. Le e-yuan a la même valeur qu’un billet en papier, il est aussi à l’effigie de Mao, mais il est dématérialisé. Il suffit d’un téléphone portable et de l’application de la Banque centrale pour payer ses achats.

Des e-yuans à l’effigie de Mao en test à Shenzhen

Face à la montée en force des crypto-monnaies non réglementées, la plupart des grandes banques centrales évaluent la possibilité de lancer leurs propres monnaies numériques. Elles s’inquiètent aussi des projets plus ou moins aboutis de stablecoins, ces monnaies numériques émises par des entreprises privées comme Facebook et son projet Diem (ex-Libra), qui serait indexé sur le dollar.

Un outil de surveillance

Des autorités qui ne parlent pas évidemment des dérives autoritaires potentielles ; or dans ce pays où les mouvements des citoyens sont déjà surveillés par le gouvernement central , il pourrait être très facile demain de priver de moyen de paiement quelqu’un qui n’a plus beaucoup de points sur son crédit social.

Mais en réalité, avec cette monnaie, Washington veut surtout étendre sa sphère d’influence, reprendre des parts de marchés face à la Chine et à l’avénement du EYUAN – utilisé comme mode de paiement futur de la nouvelle route de la soie. Payer avec le e-dollar sera plus rapide, moins cher, ça peut convaincre un certain nombre de multinationales… . Goldman s’attend à ce que le yuan numérique atteigne un milliard d’utilisateurs dans dix ans. Le yuan numérique, la monnaie virtuelle nationale prévue de la Chine, représenterait 15% du total des paiements, il est alors pas question de laisser le dollar perdre sa place de monnaie d’échange internationnale n°1.

Il y a mille ans, lorsque l’argent n’existait que sous forme de pièces de monnaie, la Chine a inventé le papier-monnaie. En lançant aujourd’hui une monnaie digitale, elle prend de nouveau une longueur d’avance.

Et les États-unis suivent…

Et la France regarde passer.

La monnaie virtuelle bitcoin dépasse les 10.000 dollars pour la première fois depuis septembre

Le e-yuan, une monnaie « made in China » déjà utilisée comme moyen de paiement
Étiqueté avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.